Jean Jacques RICHARD & NEWLOOK

Mis à jour : mars 2



PORTRAIT D’ELEVEUR – Jean Jacques RICHARD - GAEC RICHARD

Jean Jacques Richard, Fabrice Richard et Laurent Richard

Pour Jean-Jacques RICHARD, être éleveur est à la fois une passion et un devoir. C’est aussi être un « multiplicateur » avec un devoir économique présent à tout moment envers ses acheteurs qui sont également des patrons. Pour lui, cela consiste à commercialiser un produit pour apporter de la plus-value et nécessite une relation de confiance et de respect

« On est entre patron et on se doit le respect mutuel les uns les autres. »

Ses 3 moments clés

LA CRÉATION / LES NAISSANCES / L’ALIMENTATION


La création est le plus important à ses yeux et il aime à se représenter en virtuel, le fruit des accouplements à venir. Les naissances sont un autre point fort à ses yeux, et à ce sujet il nous confie « la vache a mis 9 mois à construire ce qu’on lui a demandé, donc il est normal que je sois à son entière disposition le jour du vêlage. » Enfin, il y a l’alimentation, un facteur clé pour le développement de l’animal : il choisit l’équilibre et la modération.


Ce à quoi il est le plus attentif, c’est la création. Il nous explique avec passion sa façon de procéder, « à l’ancienne » nous dit-il. « L’œil et la mémoire guident notre sélection, en gardant évidemment les index des animaux en fond d’écran. C’est le par cœur des lignées qui régit la création de nos animaux, le par cœur des qualités et des quelques défauts. Pour effectuer les accouplements, c’est tout un ensemble qui doit être pris en compte. »


En famille

Pour Jean Jacques Richard, l’élevage est également une affaire de famille. Son grand père a démarré la Sélection dans les années 40, et a fait toute sa carrière en sélection. Ensuite, Richard Lucien, père de Jean Jacques et Laurent a créé une nouvelle exploitation dans la même commune à ST REVEREND en 1961. Jean Jacques a rejoint l’exploitation en 1989. A cette époque, l’exploitation comptait 40 vaches.

Une affaire de famille également dans son quotidien car le GAEC RICHARD compte 3 associés Laurent, son frère et Fabrice, son fils. Ensemble, ils gèrent actuellement 200 vaches. Jean Jacques avoue également que si son épouse ne travaille pas sur l’exploitation, elle a beaucoup contribué à la réussite de son travail « C’est une qualité que je reconnais à ma femme, de m’avoir laissé libre de faire mon métier tel que je le concevais avec les horaires qui s’imposaient pour avoir les résultats de qualité que je souhaitais. »


Sa plus grande fierté

« C’est d’avoir conduit notre vache DELPHINE sur la première marche du podium en 2015. C’était le fruit d’un travail de plusieurs générations. Aujourd’hui, DELPHINE est toujours très en forme et c’est pour moi la récompense la plus ultime car on a amené cette vache au plus haut niveau et c’est nous qui l’avons créé. C’est la fierté de la maison Richard et de mon fils en 4ème génération Richard. »


Participer au SIA de Paris

Pour Jean- Jacques, « aller au Salon International de l’Agriculture de Paris, c’est être reconnu par la Race Charolaise et c’est la récompense de notre travail. C’est aussi un stress, car quand on s’expose aux lumières cela peut aller dans un sens comme dans l’autre. On est visible aux yeux de tous et c’est l’occasion de mettre en avant nos valeurs, de parler de notre métier et montrer le fruit de notre travail. »

S'il avait pu participer au SIA cette année, Jean Jacques Richard aurait présenté NEWLOOK


Mâle Section M3



"Un taureau avec de jolies lignes, un équilibre parfait entre les qualités musculaires et squelettiques. Beaucoup de qualités de race et une locomotion impressionnante pour un taureau de ce gabarit.Pour résumé, Newlook a beaucoup de classe, et une grande finesse de viande notamment dans le dos."


Fiche catalogue :

85-Gaec Richard_FR5813917054_NEWLOOK
.pdf
Download PDF • 237KB


A propos de l'élevage & contact

GAEC RICHARD - 0682411727

Le Clair Bocage, 85220 ST REVEREND

Nous possédons newlook en copropriété avec M.Robichon laurent. En ce qui nous concerne nous sommes adhérents au HBC depuis plus de 50 ans maintenant. Nous réalisons 200 vêlages par an et 70 mâles sont vendus en reproducteurs. Nous sélectionnons nos animaux avec du volume, de la finesse de viande et de la classe. Nous participons au salons depuis 15 ans: nous avons réalisés le prix de championnat femelle en 2015 et rappel de championnat en 2016. L année dernière newlook était deuxième prix derrière le champion.Nous avions aussi Obama lui aussi second et Lucifer et Odéon, deux taureaux nés sur l’exploitation et tout deux premier prix. Le SIA est un moment très important pour nous.

685 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout