Jean-Marie GOUJAT & PERLE

Mis à jour : mars 2



PORTRAIT D’ELEVEUR – Jean Marie GOUJAT - GAEC GOUJAT

De gauche à droite : Bruno, Baptiste, Laurent, Jean-Marie et Valentin

Pour Jean-Marie GOUJAT, comme pour son frère Laurent et son père Bruno, être éleveur c’est être passionné car c’est un métier qui demande beaucoup d’engagement personnel mais également du temps.

« Pour nous c’est un métier-passion, nous ne le faisons pas pour l’argent, nous le faisons pour l’épanouissement que nous procure le contact avec nos animaux. Pour le profond respect qui nous lie à eux, pour la passion de l’élevage et de la sélection de notre cheptel, pour voir nos animaux évoluer et en finalité pour produire une viande de qualité. Toutes nos vaches de réformes sont engraissées et vendues, en partie, dans la filière Label Rouge. Nous privilégions les circuits raccourcis avec des GMS et un boucher car cela nous permet d’avoir des retours directs sur la qualité de notre viande."

Ses 3 moments clés


LA SURVEILLANCE / SELECTION / ADAPTATION


« Ce sont des moments très différents entre l’hiver et l’été. Dans tous les cas, chaque matin nous faisons le point sur tous nos animaux en opérant un tour de surveillance et c’est cela qui détermine le reste de la journée. Ce qui nécessite d’adapter le travail en fonction de nos animaux, puisse que la plupart du temps, ce sont eux qui commandent nos activités.

Nous sommes particulièrement attentifs au choix du taureau, car c’est lui qui conditionne l’avenir du troupeau. Nous travaillons en monte naturelle et sommes également attentifs aux lignées maternelles avec le tri des femelles. Pour nous, le choix du taureau est vraiment un élément déterminant qui va conditionner notre cheptel dans les années à venir. Comme nous sommes jeunes, nous avons envie que cela évolue toujours dans le bon sens pour aborder l’avenir avec des objectifs de progression constante dans la sélection. »


En famille

Chez les GOUJAT, l’élevage est également une affaire de famille. « L’élevage Charolais a été créé par mon grand-père Raymond et c’est mon père qui l’a développé en s’installant en 1976, en commençant avec 7 vaches. Il a commencé les premiers concours dans les années 90, dans des concours locaux non reconnu tout d’abord. Nos parents nous ont transmis leur passion et quand ils ont vu que nous nous épanouissions dans l’élevage Charolais, ils ont tout fait pour nous aider à aller vers notre vocation. Quand nous étions jeunes nous avons fait des kilomètres pour faire de très bons stages, j’ai fait mon premier stage en 4ème avec François Robergeot, et après dans les stages de BTS ou BAC avec mon frère Laurent, nous avons été dans de bons élevages chez des éleveurs passionnés : les familles Baudin, Aupetitgendre, Roubé, Melaye-Sennepin, qui nous ont appris beaucoup. Aujourd’hui, les enfants de mon frère comme les miens, prennent plaisir à venir avec nous pour regarder les animaux et c’est pour nous ce qui a le plus d’importance. Quoi qu’il en soit ils seront libres de choisir ce qu’ils feront dans la vie, car c’est un tel challenge de pouvoir vivre de ce métier qu’il leur faudra être vraiment passionnés pour l’exercer ! »


Sa plus grande fierté

« C’est de pouvoir vivre de notre métier. »


Participer au SIA de Paris

Pour le GAEC Goujat, comme pour Jean Marie qui a été inspecteur pendant 8 ans au Herd Book Charolais, c’était une première en 2020 en tant qu’exposant et en tant qu’éleveur de la vache égérie, Idéale. « Nous avions des animaux qui auraient pu participer depuis quelques années mais nous n’avions pas les bâtiments adéquats qui auraient pu nous permettre de nous dégager suffisamment de temps en hiver pour participer. Pour nous cette première participation au SIA, n’était pas une fierté personnelle en soi. Notre objectif était surtout d’utiliser cette promotion auprès du grand public et des politiques pour démontrer le coté vertueux de l’élevage extensif charolais en termes de biodiversité, mais aussi de valorisation des terrains, des animaux et en finalité pour être utiles aux 40 000 éleveurs charolais en France.

S'ils avaient pu participer au SIA cette année, Jean-Marie, Laurent et Bruno auraient présenté PERLE


Femelle Section F1





"PERLE est une toute jeune génisse, alliant volume et finesse. Elle présente de belles qualités de race, de l'élégance, un dos musclé et la peau fine."





Fiche catalogue:

69-Gaec Goujat_FR6951057222_PERLE
.pdf
Download PDF • 237KB


A propos de l'élevage & contact

GAEC GOUJAT - 0679140955

La Ville, 69470 COURS LA VILLE

Cheptel 69262063

Situé à Cours La Ville dans le département du Rhône à la limite de la Loire et de la Saône-et-Loire. C'est un élevage familial fondé par Raymond, développé par Bruno qui est aujourd'hui associé à deux de ses fils :Laurent et Jean-Marie.

324 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Contact

Herd Book Charolais - Mélanie Chocat 

- Par téléphone au 03 86 59 77 00

 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30

et de 14h à 17h00

Par email : mchocat@charolaise.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020 by Herd book Charolais