ROY Romain & ONYX

Mis à jour : mars 2



PORTRAIT D’ELEVEUR – Romain ROY - GAEC ROY

Romain Roy

Pour Romain Roy, être éleveur c’est une passion cultivée depuis tout petit.

« Je pense qu’il faut être issu du milieu pour comprendre vraiment comment ça se passe. Au quotidien nous travaillons avec des animaux, nous les manipulons et c’est vraiment une passion avant d’être un métier. »

Ses 3 moments clés

SURVEILLANCE / PLURI-DISCIPLINE


« Il n’y a pas vraiment 3 moments clés pour moi, car c’est une ferme polyculture élevage. Avec 270 vêlages en charolais, 400 taurillons charolais en engraissement, 280 hectares de culture et 3 hors sol de canard de chair, il n’y pas de journée type. L’activité sur l’exploitation est très variée en fonction des périodes de l’année. Cependant, nous commençons notre journée par faire le tour des animaux. Dans notre élevage, nous sommes particulièrement attentifs à la qualité des animaux que nous sélectionnons pour améliorer la qualité de notre travail au quotidien, notamment à la docilité des animaux.


En famille

Pour Romain ROY, c’est une affaire de famille car c’est un GAEC familial composé de 5 associés : son père Alain, son oncle Thierry, son oncle Nicolas et son grand frère Hervé et Romain.

Pour gagner en efficacité chacun est responsable d’un « territoire. ». « Je m’occupe particulièrement de la reproduction car c’est moi qui insémine, et mon père, lui s’occupe de l’évolution des veaux. Mais nous nous aidons les uns les autres en fonction de l’accroissement de l’activité et des priorités, même si le secteur bovin reste prioritaire sur l’exploitation notamment quand il y a des vêlages ou des veaux à faire téter, tout le monde met la main à la pâte. »


Sa plus grande fierté

Après le décès de mon grand-père, nous nous étions éloignés de la sélection et des concours charolais. C’est avec LUCIFER, le taureau que nous avons présenté aux concours nationaux, départementaux et 3 années à Paris, que nous avons renoué avec les concours. Ses sorties nous ont redonné la force de faire ce métier, notamment avec les répercutions médiatiques liées au Salon International de l’Agriculture. A nouveau, nous avons l’envie d’aller plus loin dans les concours. »


Participer au SIA de Paris

Pour Romain ROY c’est une fierté de pouvoir représenter la race charolaise, d’expliquer le métier d’éleveur aux visiteurs. « Les médias donnent parfois une mauvaise image de notre métier. Nous sommes passionnés et nous aimons nos animaux : à nous de l’expliquer lorsque nous avons la chance de pouvoir le faire. Il poursuit : « les concours permettent de mettre en avant notre exploitation mais également se comparer aux autres. Et c’est en se confrontant aux autres que l’on découvre quels sont les petits détails à améliorer. »


S'il avait pu participer au SIA cette année, Romain aurait présenté ONYX


Mâle Section M2


"Onyx est animal avec beaucoup de classe. Une tête vraiment très charolaise avec un mufle large, un oeil bien rond et un cornage bien positionné, fin et blanc. Onyx possède une épaule assez puissante. Ce taureau allie à la fois beaucoup de squelette et de développement musculaire."


Fiche catalogue :

85-Gaec Roy_FR7932490893_ONYX
.pdf
Download PDF • 237KB

A propos de l'élevage & contact

GAEC ROY - Romain Roy - 0618673927

La Brouillée, 85150 St Mathurin

N°85250177

5 associés en famille, 270 vaches inscrites au HBC depuis la fin des années 70, 450 hectares dont 280 en cultures de vente, 3 hors sol de 600m2 de canards de chair, 400 places engraissement taurillons, Carcasse moyenne des vaches: 500kg

Participation dans les 80-90 avec plusieurs animaux au SIA avec notamment le prix de championnat mâle avec "Suez" en 1986. Participation avec "Lucifer" en 2018, 2019 et 2020 avec un 1er prix, un 2eme prix et en 2020 2ème en section derrière Impoli qui faisait le rappel de championnat

431 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout